Sous le Plan, se tiendra une rétrospective de tous les projets de solidarité aidés par le Conseil Nord-Sud de la Ville de Nivelles depuis 10 ans, stands, présentation et conclusion du projet de coopération décentralisée au Sud Kivu, présentation du projet de coopération décentralisée en cours en Haïti, animations et ateliers pour enfants, animation avec Lire et Ecrire, les Equipes Populaires, exposition du CRIBW, thé à la menthe, …

Parmi les partenaires présents en 2015:

Bibliothèque publique locale de Nivelles
Bibliothèque publique locale de Nivelles
  • Assurer un service de proximité pour les lecteurs-usagers de Nivelles et des environs

Organisée par l’asbl Promolecture et reconnue par la Fédération Wallonie-Bruxelles depuis le 1erjanvier 2009, la Bibliothèque publique locale de Nivelles assure un service de proximité pour les lecteurs-usagers de Nivelles et des environs. En tant que bibliothèque locale, elle propose ses services de prêt ainsi que des activités, expositions et animations, en individuel ou en partenariat.

Avec plus de 76.000 exemplaires de livres, 80 titres de périodiques disponibles dans les collections dont 45 faisant l’objet d’un abonnement payant, 1.300 jeux, 12 PC connectés à Internet et réservés gratuitement aux usagers, ainsi que 3 postes de consultation du catalogue et 1 imprimante photocopieuse, la Bibliothèque publique locale de Nivelles a développé un champ documentaire et littéraire de première importance.

Son projet de développement se base sur l’idée que l’usager doit être au centre de toutes les actions menées non seulement au sein de l’établissement mais également hors de l’institution, l’objectif étant d’amener un nombre toujours croissant de publics vers la lecture et le livre.

Elle développe des actions en faveur de l’écrit et de la lecture-plaisir, de la lecture-découverte et de la lecture-outil d’insertion sociale.

Initiation au théâtre d'ombres
Le théâtre d’ombres, raconter avec des ombres chinoises.

Aller vers le lecteur et l'inviter à échanger, découvrir.
Aller vers le lecteur et l’inviter à échanger, découvrir.

Inciter à la lecture, au delà des murs de la bibliothèque.
Inciter à la lecture, au delà des murs de la bibliothèque.

  • Pour plus d’information :

Virginie ROMEO, bibliothécaire dirigeante | Bibliothèque publique locale de Nivelles – Place Albert 1er, 1 1400 Nivelles – 067 892 630 – bibliotheque@bibliotheque-nivelles.be

CNCD | Centre national de coopération au développement
CNCD | Centre national de coopération au développement
  • Trois missions essentielles : Interpeller, sensibiliser et financer.

Interpeller

Interpeller les instances politiques nationales et internationales sur leurs responsabilités en matière de coopération au développement et de solidarité internationale.
Par cette action politique, le CNCD-11.11.11 vise à la fois le renforcement de la prise de conscience des causes réelles du mal développement et la promotion de mesures qui favorisent des rapports entre les peuples, basés sur la justice et le respect des droits fondamentaux individuels et collectifs.

Interpeller et éduquer au développement vise un changement de valeurs et d’attitudes, tant sur le plan individuel que collectif en vue d’aboutir à un changement de société.
En tant que coordination, le CNCD-11.11.11 assure la promotion de campagnes de sensibilisation, d’information et de mobilisation de la population, avec ses organisations membres. Ces campagnes tournent autour de thèmes comme les relations Nord-Sud, l’accès aux droits économiques et sociaux, la souveraineté alimentaire, l’engagement des citoyens face aux élections ou encore la justice climatique.
Elles s’appuient sur des outils d’information, d’animation ou de plaidoyer politique et sur l’organisation d’événements.

Financer des programmes d’actions et des projets de développement en Afrique, Amérique latine, Moyen-orient et Asie.
Imaginés et réalisés par les associations du Sud, ces projets, présentés par des organisations actives en Communauté Wallonie-Bruxelles, mettent en œuvre des formules souvent créatives, pour trouver des solutions durables à des problématiques vécues au quotidien, surtout dans les domaines de la santé, de l’éducation ou de l’organisation communautaire.

Des campagnes, des actions sur le terrain, dénoncer pour sensibiliser !

Dans certains pays, ce ne serait pas une fiction!
United victims of Benetton manifester pour sensibiliser.
CRIBW | Centre Régional d'Intégration du Brabant wallon
CRIBW | Centre Régional d'Intégration du Brabant wallon
  • Favoriser l’accueil des personnes étrangères ou d’origine étrangère, ainsi que la construction d’une société interculturelle au profit de l’ensemble de la population du Brabant wallon.

Le CRIBW, Centre régional d’Intégration du Brabant wallon est un des huit centres régionaux d’intégration agréés par la Région wallonne.

Ce centre régional dispense une série de services:

  • Parcours d’accueil : Le CRIBW oriente, aide et conseille les personnes étrangères arrivant en Belgique. Plus d’informations : http://www.cribw.be/le-parcours-daccueil-en-brabant-wallon/
  • Formations/Sensibilisation : Le service formation du CRIBW a pour objectif d’offrir des formations et de sensibiliser des intervenants agissant dans le secteur de l’intégration des personnes étrangères ou d’origine étrangère ainsi que les services s’adressant à ce public.
  • Accompagnement des initiatives locales :  Le CRIBW accompagne les initiatives locales dans la réalisation de leurs projets, dans un but de professionnalisation et d’autonomisation.
  • Plans Locaux d’Intégration : Le CRIBW est en train de concevoir un dispositif afin de détecter les besoins des personnes et de déterminer qui fait quoi pour y répondre et quelles seraient les stratégies à développer pour y parvenir.
  • Service documentation : Le CRIBW alimente régulièrement sa bibliothèque d’ouvrages en lien direct avec l’interculturalité et la migration. La plupart de nos documents peuvent être consultés. N’hésitez pas à nous contacter par email à info@cribw.be ou par téléphone au 067/33.15.69.
Nos coordonnées :

  • Rue de l’Industrie 17A – 1400 Nivelles
  • Tél : 067/33.15.69
  • Fax : 067/79.16.65
  • Email : info@cribw.be
  • Site Web : www.cribw.be
Mondes de Nivelles_CRIBW

 

Le CRIBW participe également à la radio associative radio27.be. Nous y animons deux émissions:

  • Le CRIBW vous tire le portrait : chaque mois, découvrez une association, un organisme ou une initiative qui favorise l’interculturalité en Brabant wallon. Retrouvez nos podcasts via radio27.be ou notre chaîne Youtube
  • Tous dans le même bateau : Tous les trimestres, nous décortiquons ensemble un sujet lié à l’actualité. En studio, nous accueillons des invités mais également toute personne qui désire participer au débat via la page Facebook de l’émission . Retrouvez nos podcasts via radio27.be ou notre chaîne Youtube
Mondes de Nivelles_CRIBW_radio27
Mondes de Nivelles_CRIBW_Jeu_migration
Mondes de Nivelles_CRIBW_parcours_accueil
Education Globale et Développement asbl | Belgique - Inde
Education Globale et Développement
  • Aider les individus à devenir des « sujets conscients de leur propre développement »

Cela fait maintenant une décade que les classes de Paix se déroulent à Shillong dans l’état de Meghalaya en Inde.
Ces dix années ont pu être le témoin d’une transformation positive et spectaculaire chez les enfants qui participèrent aux Classes de Paix. Depuis l’âge de trois ans jusqu’à la fin de leurs études secondaires pour les plus âgés d’entre eux, leur personnalité a pu intégrer les effets positifs de l’éducation à la Paix avec beaucoup d’espoir pour contribuer de manière positive à leur propre vie et à la société indienne..

Grâce au soutien du Conseil Consultatif des Relations Nord Sud de la ville de Nivelles, pendant toutes ces années, les classes de Paix ont pu se développer et se poursuivre. Les enfants qui étaient timides et peureux, au cours des années sont devenus francs, expressifs et courageux, ce qui peut se voir à travers leurs interactions sociales et publiques, leur discours devant de larges publics et une éducation physique et académique de haut niveau. En effet, certains de ces jeunes ont quitté leur village pour aller étudier dans d’autres régions de l’Inde, ce qui n’avait jamais été le cas auparavant.

L’école où nous avions inauguré les Classes de Paix a également pu se développer dans son infrastructure, grâce au fait que par l’éducation à la Paix, a également permis un changement d’attitudes et de manière de voir les choses. Il y a eu également beaucoup d’aide envers les enfants tels que le fait qu’ils puissent avoir des uniformes, comme c’est le cas dans les écoles en Inde, (au début du projet, les enfants étaient tellement pauvres qu’ils ne pouvaient en avoir et portaient des habits souvent déchirés), des livres scolaires et du matériel pédagogique et même le repas du midi offert aux enfants.

Nous avons également pu observer un phénomène au sein duquel les enfants des villages et villes environnantes se sont inscrits dans cette école de village différente des autres, ce qui a résulté dans le développement d’un internat pour ces enfants. Ceci a pu avoir lieu également grâce à des finances publiques, mais l’école a également développé ces ressources en cultivant des terrains autour de l’école en impliquant les enseignants, les familles du village et les enfants dans leur apprentissage.

Ces éléments ainsi que d’autres ont été des éléments encourageants au processus de croissance de l’éducation à la Paix dans des écoles telles que celle de Laitlum et ont permis le développement de ce projet dans d’autres écoles du Nord Est de l’Inde dans les états de Meghalaya, Sikkim, Manipur et Darjeeling. Récemment, le même projet est également en train de se développer dans les états de Maharastra, Karnataka et Pondichéry.

Ces progrès et développements dans l’éducation à la Paix ainsi que l’autonomisation des écoles, que ce soit en termes de pédagogie ou d’infrastructures ont été rendus possibles, en grande partie, par le soutien du Conseil Consultatif des Relations Nord Sud de la ville de Nivelles.

Les écoles où les projets d’éducation à la Paix se multiplient dans différentes régions au Meghalaya et les enfants continuent à bénéficier d’une éducation à la Paix régulière et les effets bénéfiques de ce projet commençant par les enfants se déplacent aussi vers les familles et les communautés. Nous avons continué à expérimenter et à observer qu’avec une petite aide au niveau de ce type d’éducation, les enfants ont cette compétence de se développer d’une manière qui va au-delà de leurs propres conditions et deviennent ainsi des artisans de Paix en assistant de manière significative non seulement leur propre développement mais également celui de l’environnement social dans lequel ils vivent. Et nous espérons pouvoir continuer grâce au soutien et aux encouragements du Conseil Consultatif des Relations Nord Sud de la ville de Nivelles.

egd02

egd01

egd03

Les Équipes populaires du Brabant wallon
Les Équipes populaires du Brabant wallon
  • Trois missions essentielles : Interpeller, sensibiliser et financer.

Interpeller

Interpeller les instances politiques nationales et internationales sur leurs responsabilités en matière de coopération au développement et de solidarité internationale.
Par cette action politique, le CNCD-11.11.11 vise à la fois le renforcement de la prise de conscience des causes réelles du mal développement et la promotion de mesures qui favorisent des rapports entre les peuples, basés sur la justice et le respect des droits fondamentaux individuels et collectifs.

Interpeller et éduquer au développement vise un changement de valeurs et d’attitudes, tant sur le plan individuel que collectif en vue d’aboutir à un changement de société.
En tant que coordination, le CNCD-11.11.11 assure la promotion de campagnes de sensibilisation, d’information et de mobilisation de la population, avec ses organisations membres. Ces campagnes tournent autour de thèmes comme les relations Nord-Sud, l’accès aux droits économiques et sociaux, la souveraineté alimentaire, l’engagement des citoyens face aux élections ou encore la justice climatique.
Elles s’appuient sur des outils d’information, d’animation ou de plaidoyer politique et sur l’organisation d’événements.

Financer des programmes d’actions et des projets de développement en Afrique, Amérique latine, Moyen-orient et Asie.
Imaginés et réalisés par les associations du Sud, ces projets, présentés par des organisations actives en Communauté Wallonie-Bruxelles, mettent en œuvre des formules souvent créatives, pour trouver des solutions durables à des problématiques vécues au quotidien, surtout dans les domaines de la santé, de l’éducation ou de l’organisation communautaire.

Des campagnes, des actions sur le terrain, dénoncer pour sensibiliser !

Dans certains pays, ce ne serait pas une fiction!
United victims of Benetton manifester pour sensibiliser.
Lire et Écrire
Lire et Écrire
  • Trois missions essentielles : Interpeller, sensibiliser et financer.

Interpeller

Interpeller les instances politiques nationales et internationales sur leurs responsabilités en matière de coopération au développement et de solidarité internationale.
Par cette action politique, le CNCD-11.11.11 vise à la fois le renforcement de la prise de conscience des causes réelles du mal développement et la promotion de mesures qui favorisent des rapports entre les peuples, basés sur la justice et le respect des droits fondamentaux individuels et collectifs.

Interpeller et éduquer au développement vise un changement de valeurs et d’attitudes, tant sur le plan individuel que collectif en vue d’aboutir à un changement de société.
En tant que coordination, le CNCD-11.11.11 assure la promotion de campagnes de sensibilisation, d’information et de mobilisation de la population, avec ses organisations membres. Ces campagnes tournent autour de thèmes comme les relations Nord-Sud, l’accès aux droits économiques et sociaux, la souveraineté alimentaire, l’engagement des citoyens face aux élections ou encore la justice climatique.
Elles s’appuient sur des outils d’information, d’animation ou de plaidoyer politique et sur l’organisation d’événements.

Financer des programmes d’actions et des projets de développement en Afrique, Amérique latine, Moyen-orient et Asie.
Imaginés et réalisés par les associations du Sud, ces projets, présentés par des organisations actives en Communauté Wallonie-Bruxelles, mettent en œuvre des formules souvent créatives, pour trouver des solutions durables à des problématiques vécues au quotidien, surtout dans les domaines de la santé, de l’éducation ou de l’organisation communautaire.

Des campagnes, des actions sur le terrain, dénoncer pour sensibiliser !

Dans certains pays, ce ne serait pas une fiction!
United victims of Benetton manifester pour sensibiliser.

Plan sera aussi de la partie.

Plan Belgique
Plan Belgique
  • Construire un monde plus juste pour favoriser l’épanouissement de l’enfant.

Plan Belgique, est une organisation non gouvernementale indépendante, membre de la Coalition internationale Plan. Elle a pour objectif de construire un monde plus juste où tous les enfants, filles et garçons, s’épanouissent au sein de leur communauté, dans le respect de leur dignité, conformément à la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE, 1989).

Grâce à son approche spécifique, le développement communautaire centré sur l’enfant, Plan Belgique participe activement à l’amélioration de manière structurelle les conditions de vie des enfants et de leur communauté dans les pays les plus pauvres d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine.

Plan Belgique agit avec et pour les enfants – filles et garçons – les plus vulnérables, les communautés, les autorités et les partenaires locaux afin de développer des programmes de qualité et à grand impact en santé, éducation et protection.

En Belgique, l’organisation sensibilise le grand public et met les droits de l’enfant au cœur de l’agenda des écoles, des médias et des politiques.

La campagne actuel informe sur les mariages d’enfants.

Chaque minute, dans le monde, 27 filles de moins de 18 ans sont obligées de se marier.
Passez à notre stand et aidez-nous à lutter contre le mariage précoce. Utilisez nos marqueurs graffitis et venez mettre en couleur une grande bâche représentant  le visage d’Haoua, jeune nigérienne mariée à 9 ans. Grâce à votre touche colorée, vous soutenez la lutte de Plan contre le mariage précoce.

 

Houa, libérée du mariage forcé par Plan international
Haoua au Niger a vu son mariage annulé grâce au travail effectué par Plan auprès de son père. C’est son portrait que vous pourrez colorier en soutien à notre action!
Rhada, sauvée du mariage à 14 ans, mobilise la jeune génération
Rhada, sauvée du mariage à 14 ans, mobilise la jeune génération
Plan, des engagements multiples en gaveur des enfants.
Plan, des engagements multiples en faveur des enfants.

Faites le savoir à vos amis: